• Login
    Divers Saison 3 Story Vidéo

    J’étais au VanliFest 2022, un tournant pour ma vie en van

    Il faut que je vous parle de ce petit weekend au top que j’ai vécu du coté de Capbretron pour le VanliFest !
    Il s’agit d’un festival, que dis je, une grande fête dédiée aux vanlifers et aux véhicules aménagés faits “main”. Elle ce tiens une fois par an dans les Landes, au bord de l’océan Atlantique.

    Cette année, c’était la 4ème édition, et j’ai enfin pu être de la partie ! En effet, dès le début de mon aventure vanlife, je m’étais intéressé à cet évènement, mais lors des 2 précédentes éditions je n’ai pas pu y participer.

    Pour le coup, en cette année 2022, et avec l’aménagement du fourgon bien avancé, j’étais totalement opérationnel pour profiter de ce moment unique, d’autant plus, que par un coup du destin, j’ai été invité par ceux qui sont désormais des copains, la Team Homnivan (poke Juju, Ju, et Thybal) 🙂

    Alors quand le beau temps du printemps c’est annoncé, et qu’il à fallut prendre la route avec le petit Geekomobile direction Capbreton, je ne le savais pas encore, mais c’était un air nouveau qui allait souffler dans ma petite aventure en van.

    Bref, il faut que je vous raconte tout ça, et à quel point ce VanliFest à été un super moment, et surtout un tournant pour moi et ma vanlife …

    Présentation du VanliFest

    Commençons par présenter ce super festival qu’est le VanliFest (vanlifest.fr).

    Pour le présenter, il est très important de comprendre d’où il vient, et plus exactement qui en sont ces géniteurs 😛

    Les organisateurs ne sont autres que Luce et PF, un couple de vanlifers bien connus sur la scène française, car ils ont publié un site internet, levanmigrateur.com, mais surtout un “manuel”, plus exactement un eBook, ayant pour but d’aider et expliquer au mieux comment aménager un fourgon soit même. Cet ouvrage est devenu un bestseller dans le petit monde de l’aménagement de van en France, c’est dire à quel point ils sont désormais une référence au sein de la communauté francophone.

    A ce super couple d’organisateurs, c’est associée Lily (Lilythenomad.com), depuis les deux précédentes éditions. Cette super woman des temps modernes, à renforcé d’avantage le groupe avec ces qualités en marketing et organisation, mais aussi avec sa douceur, sa sensibilité, et son rayonnement solaire.

    Luce, PF, et Lily Les organisateurs du VanliFest 2022

    Bref une équipe, qui sait parfaitement organiser un festival à leur image, et qui pour le coup rassemble énormément, sous une vision et des valeurs communes, autour du monde des véhicules aménagés.

    Cerise sur le gâteau, ils ont aussi su s’entourer de bénévoles tous plus sympathiques les uns que les autres, et toujours porteurs de bonne humeur.

    Voilà donc, le VanliFest, c’est un festival qui découle naturellement de cette bonne humeur, et qui rassemble des gens tous passionnés par ces petits véhicules transformés avec beaucoup d’amour.

    Le Geekomobile et moi nous sommes donc préparés avec beaucoup d’envie pour participer à cette 4ème édition du VanliFest, qui c’est déroulée à Capbreton le week-end du 21 et 22 mai 2022.

     

    Un festival, des rencontres, une ambiance

    Team Homnivan.

    Coup du destin étant, bien que j’ai raté l’occasion d’acheter un billet pour ce festival, ceux ci s’arrachant et étant soldout quelques heures seulement après l’ouverture des ventes, j’ai quand même pu participer à cette édition en étant invité.

    Je parle de coup du destin, car j’ai croisé la route d’un duo de joyeux aménageurs il y à quelques mois, et qu’à travers cette rencontre nous avons commencé à tisser des liens d’amitiés.
    Je parle bien évidemment de la team Homnivan (homnivan.com), alias Julien et Thibaut, mais aussi la super Julie 🙂
    En effet, après une mésaventure qu’ils ont connu sur leur site internet, j’ai pu échanger avec eux, afin de les aider dans la remise en place de celui ci et faire quelques petits ajustements. Au final, dans ce petit chantier, on aura passées quelques heures de visio bien sympathique ^^’

    C’est ainsi, que poussé par l’envie de ce “rencontrer” et pour me remercier, ils m’ont gentiment invité à cette 4ème édition du VanliFest ! Et c’est avec un grand OUIII de joie que j’ai accepté leur invitation 😀

    Le grand jour

    Le jour J, c’est avec le plus grand des sourires, que le Geekomobile et moi avons pris la route du week-end prolongé direction l’océan Atlantique.

    Après une petite halte du coté de la base nautique de Mont-de-Marsan, c’est bien pratique de pouvoir s’arrêter n’importe pour se reposer ^^’, j’ai repris la route le lendemain matin, et je suis arrivé du coté de Capbreton vers les midi. J’ai alors enfin pu prendre dans mes bras la joyeuse team Homnivan, comme un point d’orgue à une rencontre qui devait ce faire, destin oblige 😉

     

    L’ouverture du camping aux festivaliers, vers les 16h, à était très sympathique, avec une hordeeeee de véhicules à la queue leu leu, comme un petit défilé de vans tous plus cool les uns que les autres 😀
    Un petit moment sympa, qui nous auras aussi permis de faire connaissance avec la joyeuse bande de bénévoles pleinement prête à nous accueillir en ces lieux qu’ils avaient préparés avec amour depuis la veille.

    Premiers contacts

    Une fois installé, le vendredi ce terminé tranquillement, le temps de prendre ces repères, et de commencer à découvrir tout ce beau monde.
    La soirée c’est faite avec une très belle découverte, celle de Jeff Mailfert (Jeffmailfert), un artiste, une pépite même, au style bien folk et poétique !
    Jeff nous ayant fait le plaisir d’improviser un petit concert “preview” tout en douceur pour accompagner le coucher de soleil.

    On était à peine au premier soir du festival, que l’on avait déjà une ambiance magique qui collée parfaitement au style vanlife de l’évènement.

     

    Après une douce nuit de repos, le soleil se levé sur le festival, et les grandes tablées communes dressées le soir précédent, reprenaient vie de plus belle pour des petits déjeuner en mode détente et rencontres.

    C’était partis pour faire des rencontres, beaucoup de rencontres !

    J’ai pu parler à beaucoup de vanlifers, et découvrir tellement de monde …
    J’ai rencontré des voyageurs et voyageuses solitaires qui commencés leur route vers une nouvelle vie, comme ceux qui avaient déjà embrassé ce mode de fonctionnement depuis quelques années et qui le vivaient avec la plus grande des facilités, mais aussi ces nomades éphémères qui ont trouvés l’équilibre entre des week-ends de plaisir en van et une vie sédentaire.
    Bref, j’ai croisés et pu échanger avec tellement de vanlifers différents, mais tous portés par des valeurs communes et surtout une bienveillance et une bonne humeur si rafraichissante …

    Ca m’à fait tellement de bien de pouvoir échanger avec des gens qui avaient les mêmes problématiques que moi, qui étaient passés par les mêmes étapes, les mêmes réflexions, et qui bien souvent avaient eu, eux aussi, une histoire, un background qui les à emmenés à ce choix de vie. Des gens qui me ressemblent tellement …
    Ca me change aussi, de ma maman d’amour, que j’ai bassiné pendant mon long aménagement du Geekomobile, et que je continue à embêter avec mes histoires de vanlife :p

    Bref, j’ai fait tellement de belles rencontres …

    Le samedi était aussi l’occasion de découvrir le marché des artisans nomades, avec là aussi quelques pépites qui ont plu aux festivaliers.
    De la fabrication de bijoux fait main, à des produits écoresponsable, ou encore à des livres sur le thème et du matériel pour aventuriers nomades 🙂

    Sans oublier les ateliers très pratiques pour informer ceux qui ce lancé dans un projet d’aménagement, tout comme l’aide précieuse d’exposants experts de l’aménagement, comme la team Homnivan (https://homnivan.com/) ou encore celle de ANosQuatreRoues (https://www.anosquatreroues.com/), mais aussi une équipe directement venue de chez MyShopSolaire pour donner quelques conseils.

    L’océan, ça secoue !

    Quant à moi, ça à été l’occasion de tester l’océan, et de découvrir une mer un peu différente de celle que j’ai l’habitude de parcourir du coté de la méditerranée ^^’
    Parfaite occasion pour faire une balade, mais aussi un footing et surtout trempette dans cette eau bien fraîche et qui te secoue la pulpe pour pas qu’elle reste en bas ! Aie aie les rouleaux de l’océan atlantique, qui plaisent bien aux surfeurs mais qui sont bien moins pratique pour la baignade ^^’

     

    Après ça, retour au camping, afin de profiter de la fin de journée qui allait être bien chargée !
    On à commencé par une petite tombola, qui à permis à certains festivaliers de repartir avec de sacrés lots !
    Des panneaux solaires pour les plus gros, ou encore des kits d’isolation ou de purification de l’eau, mais aussi des livres, ou d’autres petits trucs sympathique ! Certains ont été gâtés, et j’aurais bien aimé gagner un de ces fours Omnia, mais ce sera peut-être pour l’année prochaine ^^’

     

    Une fois les lots distribués, on à pu attaquer la grosse soirée du festival, avec l’apéro des régions et les concerts !

    L’apéro des régions

    Coté apéro des régions, le principe était simple, grossssseeee et longueeeee tablée remplie par des bons petits plats apportés par les festivaliers.
    J’étais tout content de sortir mes tapas, Sangria, saucissons Fuet, et fromage Manchego, quand à coté de moi j’avais un expert en la matière, en la personne d’Adrien (la_cuisine_de_d_artagnan) ! Fier représentant du Gers avec une superbe “Croustade flambée à l’Armagnac” comme un bouquet final de cet apéritif géant ^^

    Bonne musique, et défouloir

    La soirée était bien commencée, et c’est poursuivi en mode concert.
    C’était le retour de Jeff Mailfert (Jeffmailfert), cette fois associé à Mat Hood (mat_hood) et son acolyte Victor (victor_rxlf), qui nous ont proposé une première partie douce et calme.
    Puis, la seconde partie, était bien différente au son des The NextFloor Band (thenextfloorband) qui ont transformée la salle en pogo géant avec leur folie pleine d’énergie !

    L’ambiance était top, à son apothéose et la soirée ce terminée calmement avec des petites groupes de couche tard qui ce retrouvaient par ci, par là, sagement au coin de quelques tablées nocturnes.

    Les visites

    Enfin est venu le dimanche, le dernier jour du festival.

    Comme les précédents jours, le réveil ce faisait doucement avec des brunchs improvisés sur les grandes tablées, mais rapidement les allées fourmillées de curieux ! En effet c’était la journée dédiée aux visites des vans ! Un instant que bien d’entre nous attendaient avec beaucoup d’envie 🙂

    Ca à été un petit marathon pour le Geekomobile et moi, mais surtout un grand plaisir !
    J’ai enchainé les visites jusqu’au milieu de l’après midi, et pu présenter ma conception de la vanlife en mode Geek :p

    Les échanges ont été très intéressant, et m’ont permis de me rendre compte d’autant plus des atouts de mon aménagement, en particulier coté bureau et douche fixe, mais aussi concernant tout ce qui fait de mon van un espace pour geek ^^

    Avec toutes les technologies intégrées dans le fourgon, telles que les assistants Alexa et Ok Google, ou encore mon système électrique basé sur une batterie lithium montée moi même, et des écrans de contrôle low cost, mais aussi de la domotique super pratique pour gérer l’ensemble, j’avais pas mal de choses à raconter ^^’

    Ca m’à aussi donné envie d’améliorer encore plus le van pour la prochaine édition, et de faire quelques changements au grès des conseils qui m’ont été gentiment donnés.

    Je n’ai que trop peu fait de visites des autres fourgons aménagés, mais de ce que j’ai pu constater à chaque fois, c’est que chaque van avait sa propre magie !
    Chacun étant le reflet de son propriétaire et de ces aventures de vies, à l’image du Renault Master 3 de Chris (lefrenchchris), aux couleurs de l’Afrique, ou encore au Peugeot Boxer de Marie (marie_ontrip), qui respire sa belle histoire familiale. En plus il y en avait de tout les styles ! Des vieux pépères super mignon, poke à Meredith (mahana.initiative) et Lulu (lulu_ontheroad), aux plus récents ou aux classique Volkswagen California comme celui de Marie et Greg (astrovan_family) ou encore aux véhicules minimalistes comme celui de Célia (celia_abeilhou).
    Chaque véhicules était top à visiter, tout comme chaque vanlifers était top à rencontrer !

    Bref un plaisir de partage et un dernier moment intense en échanges qui est venu clôturer la journée, et officiellement le festival.

    Sursis d’un petit jour

    Malgré tout, j’ai pu prolonger le plaisir avec quelques autres compères disponiblent le lundi, et ainsi continuer à partager des moments enrichissants avant de partir.

    Un dernier instant immortalisé par la talentueuse Sandy, un petit selfie de groupe qui marquera à coup sûr nos mémoires.

    Toutes les bonnes choses ont une fin

    Voilà donc, pour ce Vanlifest 2022, un festival que je n’oublierai pas de si tôt et qui me semble, à été une réussite dans le cœur de bien des festivaliers.

    La recette à parfaitement fonctionnée, avec des rencontres, des vanlifers au top, une organisation bienveillante, et un lieu sympathique … Pour que la magie opère il suffisait de secouer un peu, et le concert des NextFloor l’à parfaitement fait ^^’
    Une bulle de bonheur, un moment si particulier qui ne pouvait qu’exister là, ici, avec ces gens si différents, mais tellement proche en même temps.

    Comme vous l’aurez compris, ce festival était super intéressant, et avait une atmosphère très particulière. Malgré des différences d’âge, d’origine, de niveau social ou autre, on pouvait ce retrouver à parler super facilement avec n’importe qui grâce à cette passion commune, ce chemin, ce mode de vie que nous avons tous choisis et que l’on appel la “vanlife”.

    Mais voilà, toutes les bonnes choses ont une fin, et tout comme moi, beaucoup regardent déjà loin devant, en croisant les doigts pour renouveler l’expérience lors de la prochaine édition.

     

    Un virage pour moi, et ma manière de vivre la vanlife

    Le retour à la vie normale à été particulier après ce week-end dans une bulle …

    Il à fallut reprendre des habitudes un peu plus “sédentaires”, mais avec une évolution importante dans ma manière de vivre sur les routes avec le Geekomobile.

    La première chose, très factuelle et simple, est que j’ai enfin pu me rendre compte, que l’aménagement de mon petit fourgon, était bien plus abouti que ce que mon regard me laisser penser. Aussi bien pour ma vie au quotidien en mode “statique” en semaine, que pour des bons petits roadtrip plus ou moins long, le fourgon est, dorénavant, totalement opérationnel.

    Seconde chose, j’ai du mal à freiner mes envies de grand air, et de partir à droite et à gauche pour explorer et découvrir des endroits tous plus sympathique les uns que les autres. D’autant plus, en croisant la route, ou carrément en rejoignant d’autres vanlifers dans le même état d’esprit que moi.

    C’est d’ailleurs pour ça, que depuis mon retour de ce week-end là, j’ai repris la route quelques fois avec l’envie de prolonger ce festival dans mon coeur, et partager avec d’autres personnes cette joie et cette bonne humeur tellement naturelle dans ce mode de vie.

    Enfin dernière chose, dans ma vie privé tout n’est pas rose, et ce type de bulle que me propose la vanlife, sont des échappatoires plus qu’important, mais aussi le lit fertile pour que mes pensées me guident vers de nouveaux horizons. Toutes ces rencontres, toutes ces discussions, m’ont fait me rendre compte que la vie pouvait être parfaitement vécue différemment avec une maison sur roue, et qu’avec peu ou pouvait être très heureux (il faut savoir ce satisfaire du nécessaireeeeee).
    Je le savais déjà, mais au travers de ces échanges, de ce festival, et de ces moments, mon esprit c’est totalement ouvert à cette idée.

    Voilà donc pourquoi ce festival, mais surtout ces rencontres, et ces moments, m’ont fait basculer dans une nouvelle étape sur cette route de la vanlife.
    Pour le coup, cet article et surtout les réflexions qui en découlent marquent une transition symbolique, et qui me font déclarer qu’un nouveau chapitre de ma vanlife vient de démarrer.

    Saison 3 : Une nouvelle vie de liberté !




    Ecrire un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.