• Login
    Electricité Vidéo

    #PRODUITVANLIFE – A la découverte du moniteur de batterie low cost, le PZEM 015 ! Petit outil parfait pour surveiller l’état de charge de sa batterie et de ces consommations électrique

    Je vous présente ici un petit outils super pratique pour le suivi de son énergie électrique en mode vanlife 🙂

    Ce petit appareil, moniteur de de batterie 12v, ce trouve dans la catégorie des “voltmètres / multimètres électrique 12v”, est à 3 fonctions principales :

    • La première, est un SOC, State Of Charge, qui sert à vous indiquer l’état de charge actuelle de votre batterie.
    • La seconde, vous permet de savoir, en temps réel, la consommation faite sur votre batterie pas vos différents appareils branchés sur celle ci.
    • La troisième, est un suivi de consommation dans le temps, qui vous permet de connaitre la capacité totale de votre batterie, ou encore de bien évaluer vos besoins et utilisations en énergie électrique.

    Franchement, c’est juste parfait pour savoir où on en est dans l’état de notre batterie, si l’on ne risque pas une panne par manque d’énergie, et si nos appareils ne sont pas trop gourmand.

    Je vais donc vous expliquer comment l’installer, mais aussi le régler et enfin comprendre comment l’utiliser et interpréter ces informations.

    Cet article existe aussi bien en version écrite, qu’en version vidéo

     

    Installation

    Pour l’installation, ça peut faire un peu peur au début, mais en réalité, une fois le schéma de branchement maitrisé et compris, c’est assez simple à mettre en place.

    Ce moniteur de batterie à besoin d’un composant essentiel qui est le “shunt”. Le shunt, c’est cette barrette en métal, qui va servir à connaitre les consommations faite sur le réseau 12v et donc transmettre des informations essentielles au moniteur qui va vous les afficher sur son écran.

    La première chose à faire dans l’installation, est d’inclure ce shunt sur votre réseau 12 volts.

    Il faudra résonner de la manière suivante :
    Tout le routage du câble négatif doit passer par le shunt avant d’aller sur vos consommateurs. Ainsi, en sortie du pôle négatif de votre batterie, vous devrez immédiatement brancher le shunt.
    De l’autre bout du shunt, vous pourrez alors renvoyer votre négatif, vers vos consommateur. Soit directement sur le shunt, tel que si vous étiez sur la borne négative de votre batterie, soit en tirant un fils négatif du shunt, vers un bornier, comme sur mon circuit, ou encore vers une barrette de distribution négative.

    Une fois votre shunt inclus dans votre routage négatif, et donc votre circuit électrique, il faudra brancher 2 petits fils depuis le shunt, sur le moniteur de batterie.
    Ces fils sont clairement identifié en bleu et en jaune. Il suffit donc de reporter au bon endroit.

    Enfin, il vous restera à alimenter votre moniteur de batterie directement à votre batterie, comme vous le feriez avec n’importe quel appareil. Vous tirez un câble positif depuis la batterie, sur le port indiqué coté moniteur, et vous procédez de la même manière pour le câble négatif.

    Voilà votre moniteur de batterie c’est allumé, et il affiche plein d’informations 🙂
    Avant de pouvoir comprendre, et surtout avoir des informations justes, il faut faire un petit réglage assez rapide.

     

    Réglages

    Coté réglages ça va très vite !
    Ca ce résume à 3 valeurs à connaitre à l’avance, et à renseigner sur le moniteur de batterie :

    • La tension maximale de la batterie, à charge pleine.
    • La tension minimale de la batterie, en décharge maximale.
    • La capacité de votre batterie en ampère heure.

    Pour la capacité de votre batterie, généralement, c’est connu d’avance, c’est la première chose qui est mise en avant sur les informations d’une batterie ^^
    C’est parfois même inclus dans le nom de modèle de la batterie, votre mis en gros directement sur la batterie.
    Pour ce qui est de la tension en charge pleine, et en décharge maximale, vous pouvez retrouver ces informations soit sur l’étiquette directement sur la batterie, ou parfois sur la notice, ou encore la documentation officielle sur site constructeur.
    Voici l’exemple avec la documentation de ma batterie auxiliaire :

    Grace à la documentation, je constate donc que j’ai une batterie 110ah (pas dur c’est écrit sur la batterie ^^’), et qu’elle est considérée en charge pleine à 12.73 volts, et en décharge maximale à 11.5 volts.

    Pour renseigner ces valeurs dans le moniteur, tout ce fait avec un seul et unique bouton ^^’

    Un appuie long permet de rentrer dans le menu de configuration, ou continuer en sous menu.
    Un appuie court fait passer à l’information suivante, ou bien augmente de 1 les valeurs.

    Pour régler mes tensions de batterie, je vais donc faire un appuie long, puis sur “set voltage” je vais de nouveau faire un appuie long.

    Je me trouve alors sur une valeur qui défile, avec au centre la barre de SOC indiquant une charge à 100%.
    Il faut alors renseigner la tension maximale de ma batterie, à charge pleine. Me concernant, j’ai fait pas mal de test et finalement je trouve plus judicieux de mettre un poil plus que les 12.8 volts proche des valeurs documentation, finalement je règle donc sur 13v cette valeur max.
    A noter que pour passer d’un décimal à un autre, il suffit de le laisser clignoter, et une fois sur l’unité voulue, vous pouvez appuyer sur le bouton pour augmenter de 1 à chaque appuie et ainsi boucler de 0 à 9. Autre point, on peut renseigner des centaines de volts, quand ça clignote, il faut donc bien faire attention à être sur les dizaines et non les centaines au risque de ce foirer complètement dans l’information renseignée.

    Une fois la tension maximale de batterie réglée, on reste sur un appuie long du bouton, et on bascule alors sur la seconde valeur qui correspond cette fois à la tension de décharge maximale, avec la barre de SOC indiquant une graduation vide, à 0%
    Comme pour la valeur maximale, je règle en basculant d’une unité à l’autre, et met comme valeur 10.4 volts.

    Une fois validée, je continue avec un appuie long, qui va m’emmener sur le dernier réglage, à savoir la capacité de ma batterie.
    Là, il n’y à pas de réglage “précis”, c’est une valeur à sélectionner parmi plusieurs choix possible. Celui qui s’en rapproche le plus étant 100ah, je valide sur celui ci.

    Voilà pour les réglages, je continue avec un appuie long.

    On bascule quand même sur d’autres lignes, mais celle ci ne concernent plus vraiment des réglages, mais plutôt le reset des informations.
    Ces 3 dernières lignes commence par la mention “Clr” à comprendre “Clear” ou effacer / remettre à zéro.
    Si l’on reste sur un appuie long sur une de ces lignes, on efface simplement les informations enregistrées sur la ligne en question.

    Maintenant que le moniteur de batterie est réglé, on va voir comment l’utiliser et bien interpréter les chiffres 🙂

    Note :
    Vue la plage de réglage possible, vous pouvez tout aussi bien installer une batterie 24 volts, ou encore un ensemble de batterie qui augmentera la tension si branchés en série, ou encore l’ampérage si mis en parallèle !
    Le fait de pouvoir monter énormément dans les valeurs ouvre la voix à des réglages et une compatibilités plus large 🙂

     

    Utilisation / interprétation

    Pour interpréter et bien lire les informations du monitor, il suffit ce de focaliser sur les 3 premières valeurs.
    Elles concernent la consommation faite en temps réel, et c’est ce qui nous intéresse le plus finalement.

    La première ligne concerne le voltage actuel de votre batterie, est donc elle ce répercute sur le graphique central représentant le SOC, ou taux de charge de votre batterie.
    Plus vous serez proche des 12.5 voir 13 volts, plus ce sera signe que votre batterie est pleine. D’ailleurs ces chiffres peuvent être dépassé lorsque votre batterie est en cours de chargement ! La mienne montant à 15 volts par exemple avec panneau solaire actif.

    En seconde ligne, vous retrouverez la valeur d’intensité de la consommation en ampères donc, ou milliampères. A noter que le monitor s’adapte et indique la grandeur automatiquement entre ampères et milliampères.
    Bien entendu, plus ce chiffre est grand, plus c’est signe que vous avez un appareil, ou plusieurs, qui consomment énormément sur votre réseau.

    Enfin en troisième ligne, la valeur représente la consommation mais cette fois en watts, et donc la puissance de vos consommateurs. Bien entendu plus vos appareils sont puissants, plus la consommation sera forte.

    Vous retrouverez des informations tel que “Energy” indiquant un total de l’énergie consommée qui ce cumule, jusqu’à réinitialisation de la valeur.
    Ca peut être très pratique pour par exemple connaitre le besoin que vous avez en branchant vos appareils sur une journée complète par exemple.

    Enfin vienne la “Capacity” qui ce met à jour petit à petit, et devrait vous indiquer la capacité de votre batterie, ainsi que la résistance interne et externe (Ext resistance, et Intr resistance) information plus pointues qui servent à déterminer si la batterie est “usée” et donc si elle à perdu en capacité, et pour terminer le “running time” qui est la valeur de temps écoulé depuis la dernière réinitialisation de celle ci.

    Au final, vous pourrez donc, en un coup d’oeil rapide, savoir si votre batterie est bien chargée ou pas, mais aussi si vous avez des appareils qui consomment énormément.
    En faisant des croisements d’informations on peut faire pas mal de chose aussi en plus, comme comprendre si un appareils surconsomme, ou bien si on aura la capacité de tenir une journée ou plus en chargeant la batterie à fond.

     

    Tableau exemple des relèves de consommation

    Une fois maitrisé, j’ai donc essayé de faire plusieurs relevés afin de me donner une idée plus précise des consommations de mes appareils, et donc de ma capacité actuelle avec ma batterie 110 ah.

    Pour ces tests, j’ai simplement désactivées toutes les sources de consommation, autre que l’appareil testé, de manière à avoir le moins de parasite possible.
    Voici donc les résultats, sur un tableau que j’essaierai de mettre à jour dans le temps.

    Appareil testéTempsPuissance moyenneIntensité moyenneConso totaleConso moyenne horaire
    Rétroviseur Android Junsun A103-3.5 Watts0.250 Ampères--
    Rétroviseur Android Junsun A103 (en veille)-3.5 Watts0.250 Ampères--
    Samsung Galaxy S8+ Recharge basique USB A-2.5 Watts0.196 Ampères--
    Xiaomi Mi 9T Pro Fast Charge USB A-6.33 Watts0.500 Ampères--
    Convertisseur 12v DC 24v DC (à vide)-0 Watts0 Ampères--
    24v - Xiaomi Yeelight Strip 3 mètres (en mode normal)-4.6 Watts0.360 Ampères--
    Convertisseur Lidl (300w) 12v DC 230 AC
    A vide
    -1.66 Watts0.120 Ampères--
    230v - Chargeur aspirateur Lidl-3.5 Watts0.257 Ampères--
    230v - Chargeur batterie outillage Milwaukee
    Batterie 5a
    -26.2 Watts2.1 Ampères--
    Enceinte JBL Link 103.83 Watts0.279 Ampères

     

    Conclusion

    Alors franchement, cet outils est pas super pratique ?

    Et à ce prix là … c’est pour moi clairement un indispensable dans la vanlife, et pas seulement pour les geeks comme moi !

    Si ça vous intéresse, voici 2 liens d’achats, un vers Aliexpress (là où je me le suis acheter moi même par 2 fois), ou sur Amazon si vous préférez :

    Aliexpress (entre 10 et 20 euros) => https://fr.aliexpress.com/item/4001150596784.html

    Amazon (entre 15 et 25 euros) => https://www.amazon.fr/Moniteur-KKmoon-Multim%C3%A8tre-Amp%C3%A8rem%C3%A8tre-Voltm%C3%A8tre/dp/B0821CY6Z7/

    Voilà donc, j’espère que ça vous sera utile dans votre vie de nomade, et n’hésitez pas à commenter si vous avez des questions 😉




    Ecrire un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *